Hotline Miami : cours de rattrapage

Développé par le studio suédois Dennaton Games, Hotline Miami n’est pas un jeu qui se vend avec des images. Même pas sûr qu’une vidéo – sans avoir la manette en main – puisse vraiment faire comprendre l’intérêt du jeu et l’engouement qu’il suscite. Pourtant, avec sa métanote de 81% sur Le Portail du Jeu Vidéo, autant vous dire que le titre mérite toute votre attention, surtout si vous étiez totalement passés à côté.

Un concept simple

Hotline Miami est tout simplement un jeu de tir vu de dessus (une vue top-down dans le jargon). Vous dirigez un homme qui infeste différentes maisons remplies de mafieux dans le but de tous les dézinguer. Sur consoles, le premier stick analogique permet de se déplacer, le second de viser. Ça n’est pas beaucoup plus compliqué que ça. En revanche, de nombreuses subtilités s’ajoutent en pleine mission. Comme dans un jeu d’infiltration – même si Hotline Miami n’en est pas vraiment un – les adversaires ne vous repèrent que si vous faites du bruit ou si vous entrez dans leur champ de vision. La vue de dessus permettant d’analyser la menace ennemie dans les salles qui vous entourent, vous pouvez donc choisir la manière d’aborder une situation : entrer et tirer dans le tas, se montrer en ouvrant la porte puis rester à couvert en tuant les gardes qui viennent à votre rencontre, etc.

hotline-miami-2-006-1440x768

« Hotline Miami n’est pas le genre de jeu dont on sort indemne »
– test de Jeuxvideo.com
Un rythme frénétique

Mais attention, malgré cet aspect “puzzle”, Hotline Miami est dopé aux amphets, à l’image de sa réalisation kitsch et psychédélique, où l’ultra violence du film Drive se mêle à une bande-son stridente. Le but sera d’aller vite, de dégommer tout ce qui bouge en utilisant tout un arsenal, de la batte de baseball à la mitraillette. Vos adversaires fonceront sur vous sans réfléchir, lâcheront les chiens et videront leurs chargeurs sans hésiter s’ils aperçoivent le moindre pixel de votre corps. Enchaîner les bonnes performances permet de gonfler significativement son score, car Hotline Miami est également un jeu de scoring, félicitant les joueurs les plus efficaces et offrant une excellente rejouabilité, comme dans tout bon jeu d’arcade digne de ce nom. Toujours dans cet esprit de rejouabilité, les nombreux masques à trouver permettent – en les portants – d’obtenir une compétence spéciale : enfoncer une porte peut tuer une personne qui se trouve derrière, augmentation de la vitesse de déplacement, les chiens ne vous attaquent pas, plus de munitions, etc.

Une difficulté élevée

Le titre est typiquement ce que l’on appelle un jeu die & retry qui nécessite parfois de recommencer un passage des dizaines de fois pour bien comprendre sur qui tirer en premier, ou comment traverser une salle remplie d’ennemis. Parce que les missions ne laissent pas une énorme place à l’improvisation non plus. Il y a généralement une manière plus efficace que d’autres pour traverser une situation donnée. Il faudra mourir souvent pour la découvrir. Si le jeu est simple à prendre en main, il nécessite une réelle dextérité face à la menace adverse et des timings serrés au corps-à-corps. Heureusement, les chargements inexistants en cas de mort ne rendent pas la répétitivité frustrante.

« Les victoires, même modestes, sont de grand moments de jouissance et d’autosatisfaction »
– test de Gamekult
Une ambiance atypique

Outre sa réalisation hors-norme (bande-originale, graphisme) et sa violence troublante, le titre se démarque aussi par sa narration. Les phases dans son appartement entre chaque mission permettent de développer une histoire plus complexe que les boucheries ne le laissent paraître. La fin est d’ailleurs soumise à interprétation. Bref, difficile d’oublier les moments passés sur le jeu, que l’on se soit contenté de boucler l’aventure ou qu’on l’ait recommencé jusqu’à obtenir les meilleurs scores. Et autant vous dire – si vous en doutiez encore – que la sortie du second épisode, Wrong Number, aujourd’hui est attendue par toute une communauté, ne serait-ce que pour rajouter des missions et des situations que l’on s’empressera de traverser. Le couteau à la main, cela va sans dire.

Hotline Miami 2 : Wrong Number sort aujourd’hui sur de nombreux supports (PC, Mac, Linux, PS4, PS3 et PS Vita) pour une quinzaine d’euros. Voici un trailer du jeu suivi d’une vidéo sur l’éditeur de niveaux, grosse nouveauté de cette suite. Le Portail du Jeu Vidéo recensera comme d’habitude les critiques de la presse et les contenus vidéos du web lorsqu’ils seront disponibles.

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *